L'ÉQUIPE SALARIÉE

Anne-Cécile DANIEL-HACKER - Directrice

Ingénieure en horticulture et paysage, Anne-Cécile s’est passionnée pour l’agriculture urbaine dès la fin de ses études. Alors qu’en 2012, les villes s’intéressaient surtout aux jardins associatifs, elle a vu naître la professionnalisation de l’agriculture urbaine. Elle a travaillé 6 ans au côté de Christine Aubry, au sein de l’équipe de recherche Agricultures Urbaines de l’INRAE pour faciliter les liens entre la recherche et les acteurs de terrain.

En 2016, avec Grégoire Bleu, Simon Ronceray, Guillaume Morel et Marion Sarlé, ils posent ensemble les premières pierres de l’AFAUP. Anne-Cécile devient la première salariée de l’AFAUP en 2019.
Dans l’équipe, elle traite les projets visant les modalités d’installation des projets d’agriculture urbaine (statuts, réglementation, etc.) et s’implique particulièrement sur les jardins collectifs et les projets à vocation sociale.
Fascinée par l’évolution des rapports entre monde urbain et monde rural, elle télétravaille depuis le Finistère et co-organise des événements musicaux sur les terres agricoles de ses grands-parents.

Marie FIERS - Coordinatrice de projets

Ingénieure agronome de formation, Marie a fait 6 ans de recherche en écologie microbienne, en France et en Belgique puis a fondé un bureau d’ingénierie et de conseil en agriculture urbaine. Membre de l’AFAUP depuis sa création, elle s’est ensuite impliquée au Conseil d’Administration avant d’en devenir salariée en 2021. En agriculture urbaine comme en microbiologie, Marie est émerveillée par les bénéfices insoupçonnés qui peuvent résulter des interactions entre deux mondes que tout semble opposer.

En télétravail depuis la Bourgogne, elle a pour missions de structurer le réseau de l’AFAUP au niveau régional, de développer des outils d’évaluation des services rendus par l’agriculture urbaine et de représenter l’AFAUP dans les réseaux et projets européens.

Romain GUITET - Coordinateur de projets

Après avoir travaillé dans un cabinet de conseil puis dans l’entrepreneuriat social, Romain rejoint l’AFAUP en mai 2021 pour coordonner le projet Les 100 Lieux Nourriciers. Au sein de l’équipe, il a pour missions de déployer l’observatoire national de l’agriculture urbaine, d’animer le réseau des collectivités et de gérer la communication de l’AFAUP. Pour Romain, 2 facteurs conditionnent la réussite d’un projet : des relations conviviales et efficaces entre les acteurs et une méthode claire et partagée.

Convaincu du rôle que l’agriculture urbaine peut jouer dans la transformation des villes, il est membre d’un jardin partagé à Marseille et continue à faire du wwoofing en famille.

Victoire CHAMBERT-LOIR

Engagée dans une micro-ferme urbaine pendant ses études de droit de l’environnement, Victoire se passionne pour ces lieux qui réinventent au quotidien la société et le vivre en ville. Elle réalise alors son stage de fin d’étude au sein du Réseau Mixte Agricultures Urbaines sur les freins juridiques que rencontrent les porteurs de projets. 
Aujourd’hui, elle rejoint l’équipe de l’AFAUP pour animer le Réseau Francilien de l’Agriculture Urbaine (RéFAUr). 

Ils et elles complètent l’équipe

Camille CLAUDE

Chargée de communication

Diplômée d’école de Design, Camille a exercé dans l’univers des tendances et du textile pendant 7 ans, dans des start-ups, autant que dans des entreprises multinationales.

Forte de ces expériences, elle a développé sa propre activité pour accompagner des projets riches de sens, dans leur communication graphique et digitale en tant que Graphiste éco-responsable et Web Designer Free-lance.

Camille est une personne de valeurs, elle accorde dans sa vie de tous les jours, une attention particulière, à des notions simples mais primordiales telles que, l’éthique, le développement durable, l’économie collaborative et l’éducation.

Antoine DE LOMBARDON

Avocat au Barreau de Paris

Antoine est titulaire d’une double maîtrise en droit public et en droit européen (Paris II Panthéon Assas), d’un DEA de Politiques Européennes (Paris III Sorbonne Nouvelle) et d’un Master professionnel en droit de la sécurité sanitaire (Paris I Panthéon Sorbonne). Après avoir exercé pendant 4 ans les fonctions de responsable des affaires juridiques de l’ANSES, Antoine est devenu avocat en 2010 pour se consacrer au droit de l’environnement, spécialiste du droit agro-environnemental.

Il traite l’ensemble des questions juridiques (droit de l’environnement, droit de l’urbanisme, droit rural, droit commercial) que pose l’activité agricole. Il est l’avocat référent de l’AFAUP depuis 2016, ce qui lui permet d’appréhender les problématiques juridiques de l’agriculture urbaine, notamment à partir des remontées du terrain.